Comment la pensée positive sur les autres vous aide ?

« Regarde ce qu’il y a de bien chez l’autre » est certainement quelque chose que vous avez appris dès votre plus jeune âge.

Les professeurs d’école sont des pros pour aider les enfants à garder un esprit ouvert sur les autres et sur les différentes expériences qu’ils découvrent.

Aujourd’hui, en tant qu’adulte, vous aimez aussi cette idée. Mais vous avez du mal à appliquer ce principe dans votre vie de tous les jours.

Il s’avère que rechercher ce qu’il y a de bien en chacune des personnes et des expériences vécues est un excellent moyen de transformer à partir du négatif, vos pensées dans le positif et des pensées plus harmonieuses.

Rappelez-vous d’appliquer cette idée à la fois aux personnes ET aux expériences

Considérez même, les personnes que vous pensez méchantes, paresseuses ou insignifiantes ont de bonnes qualités et ont fait quelques bonnes actions.

Egalement, considérez les expériences que vous pensez des pertes de temps ou des endroits que nous ne préférez ne pas être, pouvant avoir des bonnes qualités sous-jacentes.

Voiture et Paysage des Alpes
Que voyez-vous ? Votre pensée est-elle dirigée sur les voitures ou sur le merveilleux paysage ? Vos pensées sont-elles tournées vers le positif ou le négatif ?

Il est généralement admis qu’il n’y a jamais eu une personne qui ne dispose pas de bonnes qualités ou qui n’a pas eu quelques bonnes actions. Il n’a jamais été une expérience qui n’a pas eu quelque chose de bon en elle, ou étroitement liée à elle.

La recherche du bien, si présent et fidèle, n’est jamais quelque chose de vain ! Lorsque vous trouvez ce bien en quelqu’un ou quelque chose, sachez que vous êtes arrivé sur un trésor. Lorsque vous prendrez l’habitude de regarder le côté positif chez les autres et que cela soit correctement mis en place, les pensées négatives n’interfèreront jamais !

Illustrons la théorie de trouver le côté positif avec un exemple

Une jeune femme, vivant dans une rue très fréquentée de Paris, se plaignait qu’elle ne pouvait pas dormir à cause des bruits venant de la rue. Ses sons la perturbaient. Un de ses collègues a suggéré que chaque bruit, quel que soit son caractère, avait une note de musique et elle devrait essayer de trouver cette note dans chacun des différents sons qu’elle entendait.

Elle s’est laissée tenter par cette expérience. Elle a abandonné toutes les tentatives d’aller dormir et se mit à rechercher une note de musique dans chaque bruit qui venait de la rue. Sans surprise, elle a dormi profondément toute la nuit.

Pourquoi était-elle capable de trouver le sommeil qui lui avait échappé pendant si longtemps ?

L’explication est que, avant elle portait son attention sur les caractéristiques des bruits discordants qu’elle entendait, et en pensant à ces pensées, elle a élargi sa conscience du négatif, et se tint éveillé.

Dans sa quête pour les notes de musique, elle a perdu de vue les conditions inquiétantes et négatives, et elle s’endormit, car la discorde des bruits ne l’ont plus perturbée. Elle laissa la concentration de son esprit et elle a obtenu son résultat souhaité.

La recherche du côté positif chez l’autre et dans d’autres expériences, est l’une des meilleures méthodes de substitution des pensées négatives en positives. Un conseil, ne vous limitez pas à votre tentative de recherche du côté positif uniquement « dans l’instant présent ». Ce que je veux dire par là, c’est lorsque vous êtes face à une expérience négative ou une personne négative, ne pensez pas “oh là, je dois chercher le bon côté des gens et des expériences.”

A la place, considérez la recherche du côté positif comme une partie du plan de travail de votre vie, constamment en exercice pour éliminer les pensées négatives.

Lorsque vous êtes en mesure de changer votre façon de penser de telle sorte que vous avez toujours «chercher le bien», vous découvrirez que votre vie en sera plus rayonnante et plus lumineuse.

Non seulement pour vous – mais aussi pour les autres autour de vous… la famille, les associés, les collègues, les employés et les amis. Le fait est, les gens sont attirés vers et veulent passer du temps avec d’autres qui recherchent le bon côté des gens et des expériences.

Peut-être connaissez-vous quelqu’un dans votre vie en ce moment qui respire ce style de vie de pensée positive. Probablement en faisant vous même des observations sur comment il « positive ». Il n’y a pas de mal à faire cela. Il voit toujours le bon côté des choses. Il peut faire des commentaires sur son attitude positive et sur ce qu’il trouve agréable, et ne jamais dire de mots négatifs.

Ne pensez-vous pas qu’il serait temps que les personnes qui vous entourent face des commentaires comme ça quand ils vous décrivent ?

Faites une pause pour réfléchir sur le côté positif de telle personne ou de telle expérience, je vous promets que vous allez mettre fin aux pensées négatives qui seront mortes avant même d’être en chemin.

Vous pouvez partager vos expériences et ce en quoi cela change votre vie, votre façon de penser dans les commentaires qui suivent.

Crédit photo : Bigphoto

Partager cette page Vivre Ici et Maintenant sur vos réseaux sociaux :

9 avis sur " Comment la pensée positive sur les autres vous aide ? "

  • Céline

    avatar Céline écrit le 11 mars 2011 à 09:41

    Bonjour Benoît,

    Je viens de découvrir ton site (2-3 jours)et cet article me parle beaucoup.

    En effet, j’ai la chance d’avoir en moi cette attitude depuis toujours. Et j’en suis très fière! Je ne regrettes rien dans ma vie, même pas les choses que certains pourraient trouver négatives. Je dis certains car moi-même je n’arrive pas à déceler le négatif dans tout cela. Ces évènements ou ces personnes ont pu me faire du mal à un moment mais je suis tellement concentrée sur les bénéfices que j’en ai retiré que je ne m’en “souviens” même plus! D’ailleurs, au niveau des personnes, je n’arrive pas à en vouloir à quelqu’un pour une de ces bêtises car je vois tellement leurs qualités que j’en oublie la gravité de leurs actes sur moi.

    Je vis très bien cette attitude et je suis heureuse de l’avoir reçue sans rien demander. Par contre, j’ai beaucoup de mal avec les gens très négatifs. Je ne comprends pas comment ils peuvent ne pas voir toutes ces belles choses et toujours se lamenter sur leur sort. C’est le cas de mon conjoint et cela me mine beaucoup de vivre dans son climat de mécontentement infini sur ce qui l’entoure. En pensant positif, j’attire du positif vers moi. Lui, en pensant négatif, attire que des malheurs sur sa vie. Il déclenche tout et ne s’en rend pas compte!! Le problème, c’est que je suis également “ce qui l’entoure” et le négatif m’accapare avec lui…

    Comment faire pour lui faire changer de vision???

    • Benoît

      avatar Benoît écrit le 11 mars 2011 à 16:11

      Bonjour Céline,

      Merci pour ce retour.

      Je crois que c’est important d’avoir cette attitude positive pour regarder ce qui nous entoure avec un esprit qui nous apporte de nombreux bénéfices positifs dans notre vie. Et vous avez la chance d’avoir cela en vous.

      Accepter l’autre tel qu’il est ne doit pas laisser la porte ouverte à toute attitude néfaste pour soi-même. Savoir recadrer certains de ces actes à bon escient permet de s’affirmer et rester en harmonie avec soi-même.

      Vous savez très bien que l’on ne peut pas changer une personne sans que cette personne soit prête à changer, sans qu’elle le désire vraiment.

      Vous pouvez être une éponge et absorber certaines choses. L’avantage de l’éponge c’est que l’on peut la rincer, l’essorer, la nettoyer. Pensez-y.

      Commencez par des petites choses. Sur un film que vous avez vu ensemble, sur un lieu que vous avez partagé, sur un livre ou un article qu’il a lu… et demandez-lui qu’est-ce qu’il a aimé ? Qu’est-ce qu’il lui a plu dans cette expérience ?

      Partagez vos points de vue mais uniquement sur le côté positif.

      A vous de trouver les bons mots pour l’amener à se poser des questions positives et à révéler ce qui est bon, ce qui est bien dans ce qu’il entoure. Ainsi au fur et à mesure, son esprit se focalisera peu à peu sur des satisfactions.

      Faites-le avec parcimonie dans un climat d’échange et de partage sans que cela ne devienne un interrogatoire ou un retranchement dans ses croyances.

      Qu’en pensez-vous ? Avez-vous peut être d’autres propositions ?

      Que feriez-vous si vous saviez comment faire et si vous étiez certaine du résultat?

  • ahmed

    avatar ahmed écrit le 16 avril 2011 à 19:11

    bonjour Benoit

    j’ai effectué le test et c’est un résultat vraiment identique à 100% car je me connais. je vous remercie pour les précieux conseils.
    sauf qu’il y a un désagrément dans ce comportement -du moins pour moi- qui donne à méditer ..
    la règle dans quelques milieux est de ne pas pardonner et de se souvenez toujours du mauvais coté chez les gens pour avoir suffisamment de haine incitante à les combattre!! et par conséquence à pouvoir vivre en paix…
    dans ces citées., ne pas chercher à savoir le mauvais coté chez les gens c’est comme ne pas voir dans les scorpions que leurs design.

  • ahmed

    avatar ahmed écrit le 20 avril 2011 à 04:28

    bonjour Benoit !
    elles sont vraiment courantes ces arguments qui favorisent la non tolérance dont j’ai mentionné en haut. ils s’agit de beaucoup d’individus de mon milieu . si tu as une pédagogie appropriée à leur émancipation je vous en serais reconnaissant .

    • Benoît

      avatar Benoît écrit le 22 avril 2011 à 23:11

      Bonjour Ahmed,

      Je te remercie de ton retour.

      En effet, dans certaines situations, dans certains environnements, la tâche est d’autant plus difficile que c’est toute une éducation à refaire.

      Je ne sais pas s’il existe une pédagogie spécifiquement appropriée. Et si parmi nos lecteurs certains ont des pistes à partager, cela sera avec plaisir.

      Cette démarche d’éducation a besoin, à mon sens, d’un apprentissage personnel qui demande du temps, de la persévérance, de l’empathie et un travail sur soi pour mieux se connaître pour accompagner autrui vers un esprit positif.

      Nombreux sont les chemins pour y parvenir. Il existe de nombreuses méthodes, des outils ou des techniques qui peuvent aider à parcourir ce chemin.
      Dans mon parcours personnel, je me suis formé à la PNL, l’Hypnose Ericksonienne, la Cohésion d’Equipe. J’ai participé à des séminaires comme celui d’Anthony Robbins. J’ai lu de nombreux livres touchant de près ou de loin au développement personnel. J’en note 2 qui m’ont particulièrement marqué : « Le Principe LOLA2 » de René Egli ou “Aimez ce qui est” de Katie Byron. J’ai regardé des films comme “Un Monde Meilleur” de Mimi Leder qui m’a aussi beaucoup touché. Les pistes sont nombreuses.

      Enfin, le dialogue, la communication, les échanges au-delà des techniques sont des atouts essentiels vers la découverte d’autres points de vue.

      En espérant t’avoir un peu éclairé,

      Benoît

  • yokeko2000

    avatar yokeko2000 écrit le 16 janvier 2013 à 17:26

    j’ai toujours eu du mal le côté positif chez d’autres

    • Benoît

      avatar Benoît écrit le 25 janvier 2013 à 07:22

      Lorsque c’est trop difficile de trouver le côté positif chez l’autre, quelque chose qui peut aider, c’est de trouver un point positif chez soi, puis un autre et encore un autre.

      Cela demande un petit effort. Quitte à s’obliger.

      Peu à peu, vous pouvez vous “forcer” à ne voir qu’un point positif. Tout petit qu’il soit.

      L’important c’est de le voir ou de l’entendre et peut être de le ressentir.

      Et peut être que c’est plus facile sur quelqu’un d’autre.

  • direct-psychologue

    avatar direct-psychologue écrit le 27 septembre 2013 à 18:13

    Est-ce que trop se laisser entourer de gens positifs n’est pas courrir le risque de devenir trop crédule. J’en prend pour exemple les nombreuses personnes qui croient faire fortune sur internet en s’entourant d’autres gens qui y croient aussi et se ruinent ainsi, les sectes qui jouent sur l’influence des croyances positives et l’effet de groupe… La pensée positive c’est bien, mais il faut garder la tête sur les épaules !

    • Benoît

      avatar Benoît écrit le 2 octobre 2013 à 12:18

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire.

      S’entourer de gens positifs et croire en tout et en n’importe quoi sont deux choses différentes. A chacun de faire la part des choses, d’être vigilant et savoir prendre du recul sur ce qui nous entourent et nous influencent.

      Benoît

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *