Sortir vainqueur d’une mauvaise expérience

Avez-vous remarqué que souvent la plupart des personnes prennent automatiquement pour acquis une mauvaise expérience ?

Et que rien de bon ne pourrait jamais venir d’une enfance difficile, par exemple ?

J’entends souvent ces commentaires que nous sommes dans une société de victimes…

Peut-être que cela est vrai ?

Réfléchissez un instant…

Avez-vous déjà entendu ces commentaires ?

J’ai été maltraité quand j’étais enfant. J’étais un gamin solitaire… laissé à moi-même… Mes parents, mes grands-parents ont eu un vie difficile, donc moi aussi. J’ai vécu dans une famille défavorisée et pauvre. J’ai grandi dans un foyer où mes parents étaient divorcés où ne s’entendaient pas. Je n’ai pas eu la chance de vivre dans une famille aisée. J’étais constamment critiqué comme un enfant avec un sale caractère…

L'amertume se lit dans les yeux
L’amertume se lit dans les yeux

Chacun de ces commentaires ressemble beaucoup à de l’apitoiement sur soi, comme « Je ne peux pas faire autrement parce que c’est comme ça ! ».

Et bien, peut-être que tous ces faits bruts sont vrais.

Il serait temps de commencer à chercher des points positifs enterrés dans toutes ces choses négatives ?

Par exemple :

J’ai été brimé quand j’étais enfant… J’ai appris à dépasser cela, à résister et à être plus fort. Il est évident que j’ai eu des moments difficiles à l’époque mais maintenant, je suis à la fois dur et sensible. Je n’ai pas appris l’estime de soi, mais je l’ai appris comme un adulte, et je comprends mieux les gens pour cela.

Un autre exemple :

J’étais un enfant… laissé à moi-même… Et tout le monde m’a traité comme un « orphelin abandonné ». Mais c’était super. Mon père et ma mère étaient rarement présents, donc revenir dans une maison tranquille a été de merveilleuses vacances, et j’ai adoré.

Voyez-vous ce en quoi je veux en venir ?

Vous avez le droit de prendre n’importe quel morceau de votre histoire personnelle et la réinterpréter à votre avantage plutôt qu’à votre détriment et de vous porter préjudice. Vous pouvez trouver des façons de transformer votre passé pour votre propre bien.

Des études ont montré que de nombreux enfants qui grandissent précaires ont tendance à être exceptionnellement autonomes en tant qu’adultes.

Vous n’avez pas besoin d’être rempli de ressentiment, de colère ou d’impuissance. Vous pourriez choisir de sentir quelque chose de plus agréable, au moins une grande partie du temps. Et si vous n’avez pas choisi de vous sentir mieux dans votre peau, quel résultat pourriez-vous obtenir ?

Savez-vous ce que bon nombre de personnes qui réussissent font ?

Si elles ont une mauvaise expérience, elle tourne celle-ci à leur avantage jusqu’à ce qu’elles trouvent un nouvel aspect à souligner. Ce qui fait qu’elles se sentent mieux dans leur peau.

Vous n’y croyez pas ? Lisez les biographies des grands de ce monde. C’est une donnée commune que les gagnants ne deviennent gagnants qu’après l’aplanissement de leurs difficultés. Et ils les surmontent car ils continuent à essayer, continuent à apprendre comment contrôler leur propre réflexion jusqu’à ce qu’ils obtiennent de bons résultats dans ce domaine.

Donc si vous avez quelque chose – n’importe quoi – dans votre passé qui vous traîne vers le bas, qui vous énerve, qui vous irrite ou vous déprime, vous avez le droit de regarder de plus près. Vous pouvez trouver plus « d’ordures » dans votre passé.

Sachez aussi qu’il y a de l’or dans votre histoire

Et tout ce que vous avez à faire est d’apprendre à chercher. Et de modifier votre perception en découvrant en quoi cela est bénéfique pour vous.

Qu’en dites-vous ?

Le bonheur se lit dans les yeux
Le bonheur se lit dans les yeux… aussi.
crédit photos : Photos Libres

Partager cette page Vivre Ici et Maintenant sur vos réseaux sociaux :

Soyez le 1er à donner votre avis sur " Sortir vainqueur d’une mauvaise expérience "

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *